Propriétaire de la Boutique John BECKLEY

AEther

Voir le prix

1 en stock


Expédié de : France

Catégorie:

Description

Oeuvre Originale : AEther

Dimension : 240 X 70 cm (4 toiles de 60X40cm, 1 toile de 40X40cm)

Technique : Acrylique sur toile

Toile montée sur châssis haut de gamme, les bords sont peints permettant un accrochage immédiat de l’œuvre.

Finition : Deux couches de vernis acrylique pour protéger et donner une très longue longévité à l’oeuvre

Les toiles sont signées et contresignées au dos de la toile, elles sont livrées avec facture et certificat d’authenticité

Côte du tableau: 2900€

L’artiste est coté DROUOT et est présent dans le dictionnaire Larousse Drouot cotation depuis 2008. L’artiste est aussi référencé sur ARTPRICE et ARTMAJEUR

Avis

Il n’y a pas encore d’avis

Soyez le premier à commenter “AEther”

Aucune évaluation n'a encore été déposée pour ce produit.

Je suis né en 1980
L’art a toujours été le moteur de mes actions mais c’est la musique qui remportera la plupart du temps mes faveurs, la peinture s’est impose à moi il y’a maintenant 10 ans comme un moyen d’expression alternatif, faisant appel à d’autres sens et me permettant d’exprimer différemment mes émotions. Après quelques années comme ingénieur du son (où je pratiquais uniquement des enregistrements underground), J’ai décidé d’arrêter partiellement les enregistrements afin de laisser plus de place à la peinture. Bien que la plupart de mes tableaux sont abstraits, je peint surtout ce que je ressent ou ce que je veux faire ressentir. Je travail aussi sur commande et je peut vous guider pour l’achat de tableaux (avec photos de votre intérieur). Peindre est pour moi un moyen d’évasion, d’expression et de partage, j’aime que mes toiles soient vues, admirées, critiquées, dérangeantes. Pour moi l’art doit être en mouvement, en effervescence et constamment remettre en cause les règles établies.

L’art abstrait se classe un peu à part car il a, je pense, le privilège de permettre de capturer une émotion à un moment donné (à la manière d’une photographie) et garde souvent un coté mystérieux.